« Théories et pratiques en communication numérique »

Journée d’étude  « Théories et pratiques en communication numérique : partage d’expériences en SIC »

Programme

Jeudi 4 avril 2019, 14-18h

UFR STGI, Montbéliard

Cette deuxième édition des rencontres ELLIADD-CREM intitulée « Théories et pratiques en communication numérique : partage d’expériences en SIC » propose aux enseignants-chercheurs et doctorants en SIC un moment d’échange et de réflexivité sur les problèmes et enjeux épistémologiques, théoriques et méthodologiques au coeur des recherches en communication numérique.

Elle s’inscrit dans la continuité de la journée d’étude ELLIADD-CREM qui a été organisée le 12 Mars 2015 à l’Université de Franche-Comté (Besançon) sur le thème « Frontières médiatiques et numériques : mutation, circulation, interaction ». Lors de cette journée, la notion de frontières a pu être interrogée en tant qu’interface (interface entre réel et virtuel avec l’analyse du jeu pervasif culturel), barrière (barrière privé/public avec la question de la publicisation de la vie privée sur Facebook), mais encore en tant que frontière médiatique (transformation de l’écosystème médiatique marquée par : la narration transmédia dans les fanfictions, la circulation entre print et web au sujet des Mooks et la dissémination des informations journalistiques via les réseaux socionumériques). Un point de convergence a été relevé au sujet des espaces numériques construits, celui de la culture participative. Et plusieurs questionnements méthodologiques avaient été soulevés tels que l’articulation entre le quantitatif et le qualitatif, la dépendance entre les discours natifs du web et leur dispositif socionumérique, la tension existant entre l’instantanéité des usages numériques et le temps long de la constitution de corpus d’analyse, etc.

Cette deuxième journée d’étude entend entrer de la continuité de 2015 en se focalisant sur ce type de questionnements méthodologiques. Elle vise un réel partage d’expériences à partir de travaux en cours ou passés intégrant la problématique du numérique. Les enseignants-chercheurs et doctorants d’ELLIADD et du CREM sont invités à interroger leur démarche scientifique en explicitant les choix qui ont pu être faits du point de vue des théories, méthodes et pratiques, sur tout type de terrain d’investigation numérique.

Plusieurs approches scientifiques de la communication numérique sont possibles : les recherches qui portent sur l’analyse de traces, de données ou de discours issus directement du contexte numérique, les recherches qui réfléchissent à la mise en oeuvre de méthodes spécifiques permettant d’appréhender les dispositifs numériques ainsi que les recherches utilisant des outils informatiques dans leurs méthodes d’analyse.

Les axes de réflexion suivants seront privilégiés :

    • Pluridisciplinarité et transversalité des compétences des chercheurs
    • Adaptation de méthodes d’analyse de corpus non numériques à l’étude de dispositifs numériques

Choix et croisement des méthodes (analyses de contenu, analyses de discours, analyses de traces numériques, approches ethnologiques : enquêtes, expérimentations à l’aide de groupes témoins, études de la réception, recherche action, etc.)

    • Collecte, nettoyage et classement de données massives
    • Questions éthiques et juridiques de stockage et d’exploitation des données
    • Traitement quantitatif et/ou qualitatif
    • Outils numériques de traitement des données
    • Visualisation des données
    • Prise de recul face aux outils de traitement et de visualisation des données

Références bibliographiques :

APPEL Violaine, BOULANGER Hélène, MASSOU Luc (dir.), 2010, Les dispositifs d’information et de communication : concept, usages et objets, Bruxelles, De Boeck.

BARATS Christine (dir.), 2013, Manuel d’analyse du web en sciences humaines et sociales, Paris, Armand Colin.

CALABRESE Laura (dir.), 2011, « L’Internet, corpus sauvage. Nouvelles ressources, nouveaux problèmes ? », Le Discours et la Langue. Revue de linguistique française et d’analyse du discours, Tome 2.1.

PAVEAU Marie-Anne, 2017, L’Analyse du discours numérique. Dictionnaire des formes et des pratiques, Paris, Hermann.

PLANTIN Jean-Christophe & MONNOYER-SMITH Laurence, 2014, « Ouvrir la boîte à outils de la recherche numérique », tic&société [En ligne], Vol. 7, N° 2 | 2ème semestre 2013, mis en ligne le 01 juin 2014. URL : http://journals.openedition.org/ticetsociete/1527

REBILLARD Franck, 2011, « L’étude des médias est-elle soluble dans l’informatique et la physique ? À propos du recours aux digital methods dans l’analyse de l’information en ligne », Questions de Communication, n° 20, pp. 353-376.

SAEMMER Alexandra, 2015, Rhétorique du texte numérique, Paris, Presses de l’ENSSIB.

SCHAFER Valérie (dir.), 2014, Information et communication scientifique à l’heure du numérique, Paris, CNRS Éditions.

SIMON Justine (dir.), 2016, « Le discours hypertextualisé : problématique de renouvellement des pratiques d’écriture et de lecture », Semen. Revue de sémio-linguistique des textes et discours, n°42, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté.

SIMON Justine, TOULLEC Bénédicte & BADOUARD Romain, BIGEY Magali, COMPAGNO Dario, MERCIER Arnaud, PIGNARD-CHEYNEL Nathalie, SEBBAH Brigitte, 2017, « L’influence des discours d’accompagnement sur le partage social. Identifier et analyser les discours d’escorte sur Twitter », in

LEDEGEN G. & WIGHAM C. (dir.), Corpus de communication médiée par les réseaux : construction, structuration, analyse, Paris, L’Harmattan, pp. 52-70.

Comité scientifique :

  • Isabelle HURE, ELLIADD
  • Luc MASSOU, CREM
  • Angeliki MONNIER, CREM
  • Ioan ROXIN, ELLIADD
  • Justine SIMON, ELLIADD
  • Federico TAJARIOL, ELLIADD
  • Jacques WALTER, CREM

Xavier INGHILTERRA

Enseignant-chercheur à l'Université Paul Valéry - Montpellier 3

More Posts


Auteur : Xavier INGHILTERRA

Enseignant-chercheur à l'Université Paul Valéry - Montpellier 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.